Conclusion FIS et présentation des projets

Journée conclusive du 30 mai 08                                                               CR par Adriana

 

Présentation par Anne-Lyse Melly, présidente de l’AFIS

Au cours de la formation, au fil des 4 modules, plusieurs projets individuels ou de groupe ont vu le jour en lien avec les activités de promotion et prévention de la santé dans la vallée. Les projets sont présentés aujourd’hui à :

 

Nicole Langenegger Roux – responsable du Bureau de l’égalité et de la famille

Marie-Noëlle Massy – députée au Grand Conseil 

Sophie Meizoz Zufferey – ergothérapeute

Adriana Tenda Claude – responsable du Parcours Arianna Anniviers

 

Absents :         Simon Crettaz – Président de commune et membre du comité ProjetSanté

                        Pascal Zufferey – membre du Comité de l’AFIS

 

  1. Mini carnet-découverte

par Marie-Thé Rion, Simone Salamin et Marie-Claude Stoeri

Le projet est né suite au 1er module Equilibre et mouvement avec l’idée de promouvoir la santé physique des petits par un chemin didactique dédié aux enfants entre 3 et 6 ans. Le parcours partira de la place de jeux de St-Luc, le long du chemin qui descend aux Moulins et retour le long du torrent jusqu’au Prilett. Plus tard nous pouvons imaginer de faire la même chose avec une partie du Chemin des Planètes, un lien avec le Parcours Anniviard également. A la fin du parcours les enfants reçoivent un carnet découverte en récompense.

 

  1. Bouge ta vie

par Gaby Melly et Nadine Savioz

Une journée pour les enfants de 6 à 10 ans a été organisé le 26 mai 07. Le nombre de participants, 30,  nous a montré l’intérêt pour une journée de ce type. Notre objectif est d’en organiser d’autres.

 

  1. Equilibre et mouvement pour la vie

par Paola Salamin

Comment apprendre à protéger son dos dans les périodes charnières de la vie des femmes, pendant et après la grossesse, lorsque les enfants sont en bas âge. Un questionnaire a été établi pour définir les besoins. Des rencontres vont être organisées pour comprendre quels gestes, quelles activités, comment transmettre par l’éducation et partager les soucis.

 

  1. Marche vers le bien-être

par Yvette Martignoni, accompagnatrice en montagne

Comment intégrer la santé à la découverte de la nature en apportant des connaissances et en partageant les connaissances réciproques au sein du groupe, comment veiller à la création de la synergie idéale pour le partage.

 

  1. Créativité par le dessin

par Florentin Wiget

Suite à mon accident de montagne j’ai beaucoup perdu et ma vie a changé, une chose n’a pas changé, c’est l’amour pour la nature et spécialement pour les pierres. Dans cette balade à la découverte de la nature chacun repart avec un souvenir, un dessin où il met son imagination, sa créativité, ses émotions.

 

 

Un projet commun a été choisi par toutes : le Parcours Anniviard. Il peut en effet regrouper tous les autres projets, la philosophie de la formation et il sera la vitrine de la FIS.

 

Le Parcours Anniviard

par Gisèle Zuber

Mugs Bourquin a eu l’idée d’un parcours vita en partant du constat que les gens font de moins en moins d’exercice et qu’il manque un itinéraire sportif. Ce chemin intègre des exercices physiques, des espaces libres pour exposer des thèmes définis, des panneaux présentant l’historique des communes.

 

Discussion

Après la présentation d’Anne-Lyse et des projets, la discussion est lancée par un médiateur, Christian Wilhelm, qui interroge les intervenants présents : comment finaliser le travail effectué, à qui s’adresser pour les financements, que faire pour que les projets s’inscrivent dans la réalité ?  Quelle structure, quelle perspective ?

 

Adriana – agir sans attendre la constitution de la commune, devenir visibles, se faire connaître pour avoir un sens reconnu aux yeux des habitants. Pour reconnaître il faut connaître. Garder le sens du groupe, du travail réalisé ensemble par un projet commun  porteur de la philosophie « équilibre corps et esprit » pour faire connaître le message de base.

 

Marie-Noëlle – s’adresser aux SD pour les financements vu qu’il s’agit de chemins, les commissions sont trop occupées actuellement par la constitution de la nouvelle commune.

 

Nicole – avoir un seul point d’ancrage au niveau des financements est utopique, il est indispensable d’avoir le soutien communal, en plus des SD. Il faut agir sur différentes pistes convergentes au même but, donner des impulsions à différents niveaux.

 

Mali – la commune doit être impliquée, en plus de ProjetSanté qui nous a d’ailleurs invités à participer à une conférence de presse en automne. Les projets peuvent aussi trouver des sponsors de façon autonome.

 

Synthèse : agir tout de suite pour se faire connaître, s’adresser aux communes, SD et autre pour les financements, finaliser ensemble la conférence de presse pour une visibilité optimale.

  

---------------------------------------------------------------------------

                               Formation Itinéraires Santé                   

 

Conclusion au Module 4                                                      par Mali Wiget


 

 

Redonner aux communautés

le pouvoir de décider des soins à apporter

aux besoins élémentaires de la vie

 

Ce pouvoir passe par la réappropriation, le partage et la transmission de connaissances, savoirs-faire et savoirs-être de ce qui constitue les bases de la qualité de vie des membres des communautés

 

La FIS a proposé au cours de 4 modules de faire émerger des compétences qui se révèlent à travers des projets conçus par 10 participants

 

Au terme des 4 modules, les 10 participants font le bilan des compétences qu’ils peuvent mettre à disposition de leur communauté et qui leur permettent de répondre aux besoins élémentaires des membres de la communauté afin d’y promouvoir la santé.

 

Les démarches entreprises doivent permettre de limiter le développement de pathologies liées à l’isolement et la sédentarité et ainsi de freiner le recours au système de soins médicaux qui lui-même devient de plus en plus difficilement accessible géographiquement et financièrement.

 

Les démarches reposent sur les valeurs suivantes : solidarité, confiance, liberté de choix, reconnaissance, autonomie, identité

 

Les RESSOURCES
des
ANIMATEURS ITINERAIRES SANTE

 


1 - ECOUTE

Bienveillance

Respect

Empathie

Compréhension

Humanisme

Amorcer le dialogue

Etre attentif à l’autre

Se mettre à disposition

Disponibilité d’esprit

 

2 – RASSURER

Conseiller

Apaiser

 

3 – VALORISER l’ ENVIRONNEMENT, les EXPERIENCES

Dans des situations connues

Des parcours de vie

Sportif

Observation

Partage

 

 

ETAT des LIEUX

 

 

 

1 - COMMUNICATION

Spontanéité

Positiver

Encourager

Stimuler

 

2 – ANALYSE et BILAN de la SITUATION

Mettre de la valeur

Valoriser les autres

Prise en compte des capacités de l’autre

Faire confiance

 

3 – MEDIATION

Gérer

Gestion des difficultés

Organisation

 

PREPARATION de l’ACTION piste « Itinéraires Santé »

 

Intuition

Anticipation

Créativité

 

Orientation

Organiser

Agir

Envie de mettre sur pied

 

Aider

Rassembler

Mobiliser

Faire « avec » versus « pour »

 

Tirer partie des différences de chacun pour arriver à un résultat commun

Participation

Partager

Transmettre

 

Observer

Analyse

Se réajuster

Calme

S’adapter

 

CONNAISSANCES ACQUISES

 

 

 

1 -  THEMES PROMOTION de la SANTE

Mouvement

Alimentation

Equilibre

Sommeil

Récupération

Lien social

Bien-être

 

2 – DOMAINES

Orienter

Education

Psychologie

Prévention

Médical

 

TECHNIQUES ACQUISES

 


Ecoute active

Relation aidante

Elaboration de projets

Animation

Communication Réseau

Coordination

Evaluation

Manière de transmettre

Formuler

Ecrire projets et rapports

 
par Mali Wiget, responsable de la Formation Itinéraire Santé, le 30 mai 2008

------------------------------------------------------------------------------------------------------------- -----------------------------------------------

 
La Formation Itinéraire Santé, proposée en Anniviers par Malì Wiget, a conclu son 4ème module en mai dernier.

Par la suite les participants ont chosi des stages, aptes à renforcer les projets conçus au fil de la formation, tout en élargissant la réflexion et l'approfondissement des thématiques liées à la mise en place de projets répondant à de réels besoins.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Le projet d'Yvette Martignoni

Yvette présente son projet "Marche vers le bien-être" né au sein de la Formation itinéraire Santé.


Après quelques années de pratique dans ma profession d'accompagnatrice en moyenne montagne, j'ai eu envie de donner une nouvelle orientation à mes balades.

La formation FIS m'a apporté de nouvelles idées pour explorer des thèmes différents, plus en relation avec la santé qui est notre bien le plus précieux et dont nous sommes les premiers responsables.

J' ai imaginé mettre sur pied des journées dans le sens de ce qui suit :

 

Marche vers…le bien-être  

Au travers d’une balade à la portée de tous, donner à chacun l’envie de bouger afin de trouver ou de conserver un équilibre physique et mental en abordant différents thèmes tels que l’équilibre, le souffle, le sommeil, la nourriture, le rythme, l’effort, la lenteur, la nature, la contemplation…avec joie, bonne humeur et rire.

Au travers de l’écoute, comprendre les vœux des personnes concernant les sujets à aborder dans les sorties futures. 

Tenir compte des compétences de chacun et les utiliser à bon escient afin de favoriser l’échange des connaissances et de valoriser les personnes dans leurs différences.

 
Mon stage

Mon stage consistait en 3 journées de balades en Valais central durant lesquelles nous avons abordé différents sujets étudiés lors de la formation FIS.
Voilà un exemple de programme d'une journée.

La montagne racontée     

 

Yvette Martignoni

Accompagnatrice en montagne

1997 Haute-Nendaz                                                                                                     

Tél et Fax     +41 (0) 27 288 17 16

Mobile          +41 (0) 78 625 08 34

E-mail  yvette.m@bluewin.ch                                    


Marche vers… le bien-être

 

 


 Sortie du 30 juillet 2008

 

 

Plein les yeux sur les hauts de Thyon

 

 

Petit café au Magrappé à 8h30.

 

Thèmes abordés durant la journée :               Equilibre et mouvement

                                                                  Alimentation

                                                                   Fleurs de saison

                                                                   Lenteur

 

Prendre avec vous le pique-nique pour midi. Je m’occupe du dessert.

Equipement de marche normal. Vous connaissez, inutile de détailler !

La sortie aura lieu par tous les temps. Prévoir habits imperméables et parapluie si temps incertain.

 

Je me réjouis de vous trouvez en pleine forme et le cœur en fête.

 

P.S : Petite pensée philosophique du 30 juillet,  à méditer jusque là :

 

La gaieté est la liberté

 

Les gens gais sont de grands sages. Ils ne laissent pas les évènements extérieurs avoir de prise sur eux.

Ils sont libres.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------


Le stage de Nadine Savioz


"Mon stage s'est déroulé à la Crèche d'Anniviers du 26.8 au 28.8.08.

Mon projet consiste à mettre sur pied une activité sur l'alimentation s'adressant à des enfants entre 4 et 7ans. « Du jardin à L'Assiette » a pour but de montrer aux enfants la provenance de ce qu'ils mangent et de cuisiner ensemble.

Durant le stage j'ai pu observer les enfants pendant les repas et j'ai appris beaucoup de choses sur l'alimentation et le comportement alimentaire des petits.

Ce fut très intéressant et ça me donne l'envie d'en savoir plus sur le sujet."

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Création d’un Parcours Anniviard

                                                                                                            
Par Zuber Gisèle                                                     Ayer, le 4. octobre 2008


   

1. Dossier de présentation du projet


1.1 Introduction

Ce projet a été initié dans le cadre du module 1 de la formation " d’animateurs " organisé par l’Association Formation Itinéraires Santé (AFIS) à Saint-Jean du 12 au 16 mars 2007. Il a réuni par la suite les compétences de cinq personnes dans un même comité : Bourquin Mugs, Cuimey ; Nierle Florence, Grimentz ; Torrent Benoît, Vissoie ; Zuber Gisèle, Ayer ; Zufferey Pascal, St Jean

Le projet est de créer un parcours sportif, ludique, avec un côté historique. Il a été étudié en fonction de besoin qui se fait ressentir dans la vallée. Il amènera en plus, un attrait touristique indéniable.

Idée de base

Les gens font de moins en moins d’exercices, cela crée des problèmes de santé publique tels que l’obésité et tout ce qui en découle.

Situation initiale

Il n’y a plus de parcours *Vita* dans notre vallée.

Démarches

Dans un premier temps, nous avons essayé de trouver un tracé qui toucherait le territoire des 6 communes anniviardes mais cela s’est avéré irréalisable. Ensuite, nous nous sommes posés plusieurs questions :

-          la difficulté du parcours : quelle longueur ? quel dénivelé ? combien d’heures de marche ?

-          l’orientation : pente sud ? nord ? quel ensoleillement et enneigement ? à proximité du centre scolaire ?

-          les chemins sont-ils communaux ? privés ? de quel type d’autorisation avons-nous besoin ?

-          l’accessibilité : quel point de départ ? y’a-t-il des places de parc ? un arrêt de bus ?

Nous avons alors identifié un chemin qui réunit les critères souhaités et permet de voir les communes d’Anniviers. Ce chemin semble idéal. Il a été testé par différentes personnes, adultes et enfants et à chaque saison de l’année.

Pascal Zufferey, ainsi que Benoît Torrent, sont allés sur le terrain afin de mesurer le tracé et de noter chaque emplacement des panneaux sur la carte topographique (annexe 1) grâce à un gps.

Aujourd’hui, le comité est dissout pour diverses raisons, mais le travail accompli mérite qu’on lui donne de l’intérêt afin qu’il puisse se poursuivre.

 
1.2 Objectifs du projet

Créer un parcours dans le Val d’Anniviers dont le but est de stimuler les personnes de tout âge et de tout horizon à se mettre en mouvement et à pratiquer de l’exercice physique afin de faire prendre conscience de notre capital santé et le conserver. Retrouver du plaisir en faisant une balade avec quelque chose à découvrir. Le parcours sera permanent, ludique, didactique et abordera plusieurs thématiques. Il concernera toute la population anniviarde en plus de toutes les instances, politiques et touristiques.


1.3 Parcours

Topographie

C’est un circuit en boucle. Il débute à l’arrêt de bus des Morands, suit la route du Rotzec puis longe le torrent du Moulin par un sentier jusqu’à la route de la Tinda. Puis il continue en direction de Cuimey, La Combaz pour retourner au point de départ. C’est un itinéraire de 1h20 de marche environ, soit 3km870 avec un dénivelé de 238m (voir carte topographique annexe 1 et plan de situation annexe 2).

Pour rendre ce parcours attractif pour un maximum de personnes, plusieurs critères  ont été pris en compte:

-    le parcours utilise des chemins déjà existants et donc entretenus

-    il n’empiète pas sur des lieux de loisirs existants (sentiers didactiques…)

-    il n’emprunte pas de routes dangereuses ou à circulation dense

-    il permet d’utiliser les transports publics ou d’y parquer son véhicule

-    il est praticable dans les deux sens pour permettre d’éviter le dénivelé près du torrent

-    il est pourvu de raccourcis si nécessaire

Le parcours est accessible toute l’année. Il permet de prendre un des raccourcis durant l’hiver pour éviter la zone rouge qui se situe en amont pas loin de Cuimey (voir plan de situation annexe 2).

Contenu du parcours

Le "Parcours Anniviard" sera composé de 3 volets et 12 panneaux seront utilisés recto/verso. Ces panneaux sont situés sur la carte topographique (annexe 1).

Trois volets avec :

1.     des exercices physiques

12 panneaux (recto) proposeront plusieurs exercices, adaptés aux problèmes de santé de notre société. Ils permettront à tout un chacun de se maintenir en bonne forme physique en offrant différentes options (selon Benoît Torrent) :

- en vert ->          mobilité – souplesse - proprioception

- en rouge ->       force – endurance - évaluation de votre forme

- en noir ->          force – coordination - équilibre

Certains postes comprendront un équipement (anneaux, barres, etc.). Pour chaque exercice des normes seront données par classe d’âge.

2.     un historique des communes du val d’Anniviers et du processus de fusion

6 panneaux (verso), placés sur des points de vue permettant de situer les six communes. L’historique et son processus de fusion seront expliqués en trois langues, français, allemand et anglais.

Pour ce volet, Bernard Crettaz a été approché et a accepté de collaborer au projet.

3.     un espace libre pour des thèmes à renouveler régulièrement

L’idée ici est de rendre le parcours vivant et ludique. Un parcours didactique différent devrait être mis en place chaque année. Cela permettrait ainsi de toucher un grand nombre de thèmes et d’intéresser un large public. Il pourra aborder la santé ou tout autre thème. L’association itinéraires santé (Afis) par ses animatrices santé, serait intéressée mais toute(s) autre(s) société(s) : sportive, culturelle… pourraient participer à sa mise en place.

Pratiquement : un espace libre sera prévu sur les 6 panneaux (verso), sur lesquels il sera possible d’y coller des feuilles plastifiées (ou un système différent).

 
1.4 Calendrier d’action

Eté 08                   F restructurer :  voir avec Benoît pour reformer un comité ou  transmettre à la SD de Vissoie

Automne 08          F évaluer le coût et l’investissement

                             F définir qui fera l’entretien et le renouvellement du parcours

Printemps 09         F contacter la commune d’Anniviers

 
1.5 Partenariats et/ou recherche de fonds

- Benoît Torrent (exercices physiques)

- Bernard Crettaz (historique et processus de fusion du Val d’Anniviers)

- Société de développement de Vissoie SDV (soutien recherche de fond)

- Société de développement d’Ayer SDA (voir lettre annexe 3)

- Société des jeunes d’Anniviers SDJA (aide à demander selon besoin)

- Madame et Monsieur Viaccoz Jean-Marie (don des plans du chemin)

- La commune d’Anniviers ? (à contacter pour demander une aide précise)

- ProjetSanté de l’hôpital de Sierre (susceptible d’être intéressé ?)


1.6 Conclusion

Une chose est sûre, la réalisation de ce parcours sera une véritable plus-value pour les Anniviards, mais également pour les touristes qui fréquentent la région. Son volet sportif sera adapté aux besoins de notre société et accessible à tous, du plus petit au plus grand. Les aspects culturels et ludiques vont en faire également un chemin unique et sans cesse renouvelé qui devrait inciter la population à l’emprunter de manière régulière.

La tâche est encore grande, mais elle en vaut la peine !!!


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Formation AFIS, stage d’observation  par Simone Salamin


Bonjour ! J’avais juste envie de partager mon expérience….

Ayant suivi la formation AFIS, j’ai choisi d’accomplir le stage d’observation requis dans un appartement DOMIN0 à Sierre. Il s’agit d’un logement en colocation prévu pour une clientèle âgée. Une auxiliaire de vie assiste les locataires dans leurs tâches domestiques quotidiennes, prépare le petit-déjeuner et le souper, le repas de midi étant soit apporté à domicile soit pris à l’extérieur selon les besoins et possibilités de chacun.

L'auxiliaire de vie y tient un rôle central, elle maintient le lien des résidents entre eux et avec elle ; cela est rendu possible grâce au respect entretenu face aux personnes qui vivent dans ce lieu en tenant compte de leurs histoires de vie, leur caractère, leur état de santé.

Mon objectif était de voir s’il était possible d’organiser une « balade et moment d’écriture » avec ces personnes, dans le but de favoriser le lien social dans cette micro société.

Il m’a fallu constater que cela ne convient pas dans la forme actuellement utilisée pour ces «balades et  moments d’écriture ». En effet, les résidents de ce DOMINO-là fonctionnent de manière très indépendante, chacun ayant ses habitudes de vie et ses moyens de mobilité plus ou moins autonomes. Plusieurs sont absents à différents moments au cours de la journée.

Il faudrait donc adapter cette activité à ce genre de clientèle. Cette recherche d’adaptation me semble passionnante en tant que telle car le concentré d’humanité que j’ai pu observer là me paraît d’une grande richesse quant au lien social à mettre en valeur.

Les histoires de vie de chacun représentent autant de petits trésors qu’aucun « bug » informatique ou « krach » boursier ne peut anéantir….ces histoires sont là, bien implantées dans le cœur de chacun.

Ce stage m’a permis de conforter mes convictions quant à l’importance d’entretenir au mieux le lien social qui nous lie aux autres, afin de se sentir  en bonne santé dans le monde où on vit et en harmonie avec lui.


 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :