Le Nouvelliste: Des Anniviardes pour le patrimoine

Adriana le 20.02.08

undefined  Valais central
04 janvier 2008 - 17:47

Environnement - Un groupe de femmes part en croisade pour sauver les biens culturels

Le Centre architecture et patrimoine d’Anniviers
(CAPA) est un projet né au sein d’un groupe de femmes qui ont participé au cours de formation «Parcours Arianna Anniviers», généré par MovingsAlps. Ce parcours a pour but de favoriser l’acquisition de nouvelles techniques de communication et d’encourager les initiatives innovantes. Le tout est chapeauté scientifiquement par l’Université de Lugano au Tessin.
La mise en place d’un projet d’une telle envergure demande une longue période de préparation et de recherche. La première phase est d’ores et déjà opérationnelle. Le premier cours d’histoire a été proposé aux Anniviardes en automne 2007 et le recensement des biens culturels par un travail pratique sur le terrain a également commencé. Ces deux démarches s’inscrivent dans le concept global du CAPA qui est idéalement conçu comme un lieu de rencontres, d’échanges et de coordination. «Notre objectif principal est celui de créer une structure facilitant le contact entre les habitants du val d’Anniviers et les spécialistes de l’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement», soutien Elisabeth Crettaz-Stürzel, historienne d’art et initiatrice de ce dossier, qui poursuit: «Ce projet vise également à associer les compétences spécifiques des artisans et professionnels de l’architecture de la vallée, à travers un nouveau regard, celui des femmes, dans un monde traditionnellement réservé aux hommes. Leur collaboration nous est bien sûr essentielle et nous les invitons à participer activement au projet».
 
                                                                                                                
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :